Lancement ⌛️ 200 jours pour relever le Grand Défi des Alternatives

15 mai 2017 – Paris – Depuis ce matin, dans XX villes de France, des centaines de nains de jardin, dénommés pour l’occasion naindignés symboles de la détermination à construire les alternatives et à enclencher sans plus attendre la transition écologique et sociale, sont sortis de l’ombre. Le message est simple : si le programme du nouveau chef d’Etat ne prévoit rien d’enthousiasmant et d’engageant pour le climat, la dynamique citoyenne Alternatiba, elle, retrousse ses manches ! Ce happening était destiné à annoncer le lancement d’un Grand Défi pour faire changer d’échelle les alternatives en vue d’un monde plus juste, plus soutenable et plus solidaire sans attendre que la solution vienne d’en haut.

vidéo

Partout en France, de Paris à Lyon, en passant par Toulouse et Mulhouse, des naindignés ont fait leur apparition ce matin dans l’espace public. Sortis de l’ombre avec pour seule indication un appel à suivre le hashtag naindigné sur les réseaux sociaux, ils ont été source d’interrogation et d’échanges toute la matinée pour les passants, comme sur les sur les réseaux sociaux. A 12h30, on dénombrait plus de xx nains de jardin dans xx villes.

Tout au long de l’après-midi, le célèbre nain de jardin d’Amélie Poulain s’est ainsi baladé sur les réseaux sociaux posant devant des éoliennes, des banques éthiques, fermes écologiques ou autres jardins partagés. Ce n’est qu’en fin de journée que le mystère a été dévoilé : ce happening simultané couvrant tout le territoire, à l’initiative de la dynamique citoyenne pour le climat Alternatiba, annonce le lancement du Grand Défi des Alternatives, proposé à l’ensemble des citoyens.

Engagée dans une dynamique de promotion des alternatives concrètes au dérèglement climatique depuis 2013, Alternatiba s’est fait connaître avec l’organisation de villages des alternatives dans des centaines de territoires ainsi qu’avec avec le Tour Tandem Alternatiba 5000 km pour le climat en amont de la COP21. Il est temps pour Alternatiba de passer à la vitesse supérieure et de se fixer pour objectif de faire changer d’échelle les alternatives. Car si ces initiatives soutenables et solidaires essaiment sur les territoires et prennent de l’ampleur, elles sont encore trop marginales pour faire système et atteindre des points de bascule. Le credo de la dynamique : “faire que les alternatives deviennent la norme” commente Cécile Marchand, porte-parole d’Alternatiba.  

“La première étape est d’impulser le passage à l’action des citoyennes et des citoyens qui sentent qu’on va dans le mur mais ne savent pas par où commencer ou ont l’impression que leur action individuelle ne représente qu’une petite goutte d’eau dans un océan. Pour contrecarrer cela, on propose de réaliser ensemble des actions très concrètes sur une période donnée : c’est ce qu’on appelle le crowdacting. La deuxième étape sera d’embarquer les collectivités locales dans l’aventure puisqu’elles sont aussi un levier de changement important.”

Alternatiba engage donc aujourd’hui une première étape avec le lancement d’une grande plateforme en ligne pour relever ce défi pendant que des mobilisations se préparent partout sur les territoires. Sur le web, chacun peut ainsi rejoindre une équipe, découvrir les défis près de chez lui et relever celui de son choix pour enclencher le changement. Sur le terrain, de nombreuses mobilisations se préparent dès cette semaine, avec un gros temps fort du 18 au 30 septembre lors de la Journée de la Transition, afin de montrer que nous sommes nombreux et bel et bien prêts à relever ce grand défi de la transition écologique et sociale ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *